Un peu d'histoire

Historique de la noix

Ici commence l'histoire de la noix de Jupiter : «Jovis Glans»

 "Une histoire en condensé"

Rhéa était furieuse que Chronos dévorât ses enfants. C'est pourquoi elle mit au monde Zeus, son troisième fils, en pleine nuit sur le mont Lycée en Arcadie, là où les créatures n'ont pas d'ombre et après l'avoir baigné dans le fleuve Néda, elle le donna à Gaéa.

Celle-ci le transporta à Lyctos en Crète où elle le cacha dans l'Antre de Dicté sur le mont Aegéon. Puis laTerre-Mère le confia aux soins de la nymphe Adrastée et à sa soeur Io, l'une et l'autre fille de Mélissée, et à la nymphe-chèvre Amalthée. Il mangeait du miel et il partageait le lait d'Amalthée avec le bouc Pan, son frère de lait.

Entourant le berceau d'or de l'enfant, accroché dans un arbre (afin que Cronos ne puisse le trouver ni dans le ciel, ni sur terre, ni sur mer), se tenaient les Curètes en armes, les fils de Rhéa. Ils frappaient leurs boucliers de leurs lances et criaient pour couvrir les vagissements du nouveau-né, dans la crainte que Cronos ne les entendît de loin. Quand Rhéa imaginant ceci : elle enveloppa de langes une grosse pierre qu'elle jeta à Cronos sur le mont Thaumasion en Arcadie, il l'avala croyant que c'était le jeune Zeus et en mourut.

 

Lorsque tout danger fût écarté Zeus fut descendu de l'arbre. En même temps tombaient des fruits à l'enveloppe de bois. Suscitant la curiosité générale, ces fruits furent présentés aux prêtres. La première utilisation de la noix est un remède sous forme d'huile et d'onguent.

 

 

Les Romains changèrent le nom de ZEUS en Jupiter

Sous-pages :

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site